Dragone - Le groupe dément les "allégations sans fondement" du Vif

07/02/13 à 12:20 - Mise à jour à 12:20

Source: Le Vif

(Belga) Le Franco Dragone Entertainment Group "dément les allégations publiées ce jeudi par Le Vif. Celles-ci étant totalement sans fondement, il ne fait aucun sens de les commenter plus avant. Et ce d'autant plus que l'entreprise est engagée dans de multiples projets dans le monde entier qui retiennent toute son énergie", a fait savoir la porte-parole de l'entreprise.

Dragone - Le groupe dément les "allégations sans fondement" du Vif

Selon le Vif, Franco Dragone a fait part de son souhait de se retirer de deux importants projets culturels wallons: la cérémonie de clôture de Mons 2015, capitale européenne de la culture, et la création d'une scénographique en trois dimensions à l'occasion du bicentenaire de la bataille de Waterloo. Ses soucis judiciaires et la Région wallonne seraient à l'origine de cette demande. D'après le magazine, des conseillers juridiques de la Région wallonne auraient en effet approché l'entourage du créateur pour lui suggérer de faire un pas de côté afin d'éviter tout amalgame entre les préventions au coeur de l'instruction judiciaire montoise, et ces deux grands projets culturels. Pour rappel, le Franco Dragone Entertainment Group a annoncé hier/mercredi qu'il allait porter plainte, dans les jours qui viennent, pour calomnie et diffamation contre un ancien collaborateur de la société cité dans le Vif et contre la direction de Roularta. "Deux choses nous posent problème: la première, c'est qu'un ancien collaborateur nous calomnie dans la presse. La seconde, c'est que la direction du magazine ait refusé que Franco Dragone se défende alors que le dommage porté à notre entreprise est réel", avait expliqué Yves Delacollette, le secrétaire général du groupe. (KRISTOF VAN ACCOM)

Nos partenaires