Double homicide à Vitrival - Le suspect, qui n'a pas pu être entendu, comparaîtra vendredi devant la justice

29/05/14 à 17:51 - Mise à jour à 17:51

Source: Le Vif

(Belga) Le suspect de 40 ans appréhendé mercredi après le décès de son ex-compagne de 38 ans et de la mère de cette dernière âgée de 58 ans à Vitrival (Fosses-la-Ville, province de Namur), n'était pas en état d'être entendu, jeudi, par la juge d'instruction. Son délai de privation de liberté a donc été prolongé de 24 à 48 heures. Il comparaîtra vraisemblablement vendredi en matinée.

Après avoir été interpellé par la police mercredi soir alors qu'il se trouvait toujours sur les lieux du drame, le quadragénaire n'avait pu être entendu sur les faits car il était sous influence d'alcool, de médicaments ou des deux. Jeudi après-midi, son état ne permettait toujours pas à la juge d'instruction de l'interroger. Le parquet de Namur a requis un mandat d'arrêt du chef de double assassinat à son encontre. Il faudra voir demain/vendredi si la juge d'instruction suivra ou non ces réquisitions. L'autopsie des victimes aura lieu vendredi en fin de journée. Les deux femmes ont été abattues mercredi avec une arme de poing. Leur corps ont été découverts par une connaissance quelques heures plus tard. L'une a reçu trois balles et l'autre, une dans la tête. Le suspect s'était rendu aux autorités et avait été immédiatement privé de liberté. C'était l'ancien compagnon de la victime de 38 ans. Elle avait décidé récemment de mettre fin à leur cohabitation légale. L'homme venait de sortir d'une hospitalisation en psychiatrie mais pour le procureur du Roi de Namur, il est encore trop tôt pour déterminer le profil psychologique du prévenu. (Belga)

Nos partenaires