Dossiers Van Cauwenberghe - Il existe bien des charges contre "Van Cau" pour Christian De Valkeneer

31/03/14 à 17:10 - Mise à jour à 17:10

Source: Le Vif

(Belga) Pour le procureur général de Liège, Christian De Valkeneer, qui s'exprimait lundi devant la commission des poursuites du Parlement wallon, des charges suffisantes existent contre Jean-Claude Van Cauwenberghe (69 ans), l'ancien ministre-président wallon et l'ancien bourgmestre de Charleroi, poursuivi pour corruption passive et prise d'intérêt.

Dossiers Van Cauwenberghe - Il existe bien des charges contre "Van Cau" pour Christian De Valkeneer

Jean-Claude Van Cauwenberghe et ses conseils avaient plaidé il y a quelques jours devant cette même commission pour prouver que les dossiers pour lesquels il était inquiété "ne contenait rien". Selon Christian De Valkeneer, qui était procureur à Charleroi quand les affaires carolorégiennes ont éclaté, il existe un ensemble d'éléments établissant la responsabilité de M. Van Cauwenberghe dans les préventions qui lui sont reprochées. On reproche notamment à l'ancien homme fort du PS carolorégien d'avoir attribué un marché en privilégiant la société Arcade (appartenant à un proche) pour des travaux au siège du gouvernement wallon et d'avoir favorisé un de ses amis pour la location d'un immeuble à Kinshasa (l'affaire Immo Congo). Jean-Claude Van Cauwenberghe a aussi été inculpé en mai 2010 de corruption passive dans le dossier du marché du hall omnisports de Beaumont, pour lequel il aurait aussi imposé un entrepreneur (un de ses amis). "Le parlement wallon se réunira en plénière le 10 ou le 11 avril. Il existe trois cas de figure: le parlement wallon autorise le parquet général à poursuivre M. Van Cauwenberghe et il sera alors cité devant la cour d'appel de Liège, ou il s'y oppose complètement, ou il autorise les poursuites pour certaines préventions", selon Christian De Valkeneer. (Belga)

Nos partenaires