Dossier "Standard": D'Onofrio conteste des irrégularités

26/05/14 à 11:05 - Mise à jour à 11:05

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Liège a poursuivi lundi l'examen du dossier dit "Standard de Liège", dans lequel quelque trente personnes sont inculpées de faux et usage de faux, blanchiment d'argent et simulation de rémunération. L'avocat de Luciano D'Onofrio a contesté les irrégularités qui lui sont reprochées.

Dossier "Standard": D'Onofrio conteste des irrégularités

Une trentaine de personnes, dont Luciano D'Onofrio, l'ancien homme fort du Standard, et les anciens directeurs du club, Pierre François, Alphonse Costantin et Pierre Delahaye, se voient reprocher des irrégularités et des malversations commises lors de transferts de joueurs du Standard, notamment Ivica Mornar et Miljenko Mumlek. Le parquet sollicite le renvoi de quasiment tous les inculpés devant le tribunal correctionnel de Liège. Mais l'avocat de Luciano D'Onofrio, Me Paul Delbouille, a contesté lors de sa plaidoirie les faits qui sont reprochés à son client. "Les fonds investis dans le Standard et dans l'immobilier peuvent parfaitement être tracés. Les bénéfices de ces opérations étaient taxés dans le cadre des législations des pays où ils étaient perçus suivant le droit des sociétés des pays concernés. Tout cela s'est réalisé conformément aux conventions fiscales entre pays et conformément aux normes européennes", a-t-il indiqué. Me Delbouille a précisé que, dans le cadre de ses investissements à travers ses sociétés, Luciano D'Onofrio a payé ses impôts aux Pays-Bas. Il n'a jamais été dénoncé par les autorités néerlandaises. "Tout ce qui a été investi au Standard, à travers des sociétés, était parfaitement régulier et réalisé en toute transparence. Quand Google investit dans le Hainaut, il le fait à travers des sociétés. C'est exactement le même principe que Luciano D'Onofrio a appliqué avec ses sociétés", a commenté Me Delbouille. D'autres plaidoiries et répliques doivent encore intervenir avant l'annonce de la date de l'ordonnance de la chambre du conseil. (Belga)

Nos partenaires