Doel 3 et Tihange 2 - Des militants antinucléaires dénoncent l'éventuelle relance des réacteurs

08/03/13 à 18:34 - Mise à jour à 18:34

Source: Le Vif

(Belga) Une vingtaine de militants antinucléaires se sont rassemblés vendredi devant le siège d'Electrabel à Bruxelles afin de dénoncer l'éventuelle relance des réacteurs nucléaires de Doel 3 et Tihange 2. Selon les participants, relancer ces réacteurs défectueux susceptibles de provoquer des accidents revient à jouer à la roulette russe avec l'avenir de la population.

Doel 3 et Tihange 2 - Des militants antinucléaires dénoncent l'éventuelle relance des réacteurs

"Electrabel assure que le redémarrage des réacteurs fissurés de Doel 3 et Tihange 2 est sans danger. De leur côté, les experts de l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) ne partagent pas tous le même avis et ont réclamé des tests supplémentaires", explique Philippe Mazy, responsable presse des Amis de la Terre, qui organisait l'action. "Ces tests devraient être effectués dans les prochaines semaines, au terme desquelles la décision de relancer ces réacteurs fissurés sera peut-être prise par quelques personnes qui, comme à Fukushima, ne seront plus responsables de rien par la suite. Nous refusons que quelques initiés prennent cette décision sans consulter la population." "Si la décision de relancer ces vieux réacteurs défectueux devait tout de même être prise, malgré les risques inacceptables que cela ferait peser sur notre avenir à tous, il faut que les décideurs politiques et industriels assument toutes leurs responsabilités", a-t-il conclu. (JAV)

Nos partenaires