Dix personnes ont été expulsées de deux bâtiments du Foyer ixellois jeudi

27/12/12 à 16:54 - Mise à jour à 16:54

Source: Le Vif

(Belga) Dix personnes à l'initiative du projet de logement "Vidange/leeggoed" ont été expulsées, jeudi entre 9 et 11 heures, rue de l'Ordre à Ixelles, de deux bâtiments inoccupés appartenant au Foyer ixellois. Des représentants des occupants et le directeur du foyer ixellois ont été reçus, jeudi après-midi, au cabinet du secrétaire d'Etat bruxellois au Logement, Christos Doulkeridis (Ecolo).

Les cinq associations qui soutiennent le projet - JES, Pigment, Chez nous, le 123 et Samenlevingsopbouw - déplorent que l'expulsion ait eu lieu au coeur de l'hiver. Les dix personnes précaires et sans domicile fixe occupaient ces bâtiments depuis un mois et demi. Elles avaient demandé au foyer ixellois une convention temporaire pour encadrer l'occupation des lieux jusqu'à leur rénovation et réaffectation en logement public. Le Foyer ixellois a cependant estimé que les immeubles n'étaient pas sécurisés. Lancé il y a un an, le projet "Vidange-Leeggoed" a pour but, sur base d'un accord conclu avec les propriétaires d'immeubles à l'abandon, de rendre habitables les logements occupés. Aucune convention n'a encore été signée à ce jour. Christos Doulkeridis a encouragé le Foyer ixellois à mettre sur pied un projet d'occupation temporaire avant la prochaine réunion de la SLRB (Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale), le 26 janvier prochain. Depuis un an, trois projets pilotes encadrés par la SLRB ont été initiés à Evere, Forest et Etterbeek dans des immeubles en attente de rénovation. (CYA)

Nos partenaires