Dix morts dans une série d'attaques en Irak

26/08/12 à 19:33 - Mise à jour à 19:33

Source: Le Vif

(Belga) Dix personnes, dont deux policiers et trois soldats, ont été tuées dans une série d'attaques perpétrées à travers l'Irak, a-t-on appris de sources sécuritaires et médicales.

Près de Garma, à l'est de Fallouja (60 km à l'ouest de Bagdad), trois soldats ont péri et deux autres ont été blessés dans l'explosion de deux engins explosifs qui visaient leur patrouille, selon le lieutenant-colonel Mohammed Jerefi, un bilan confirmé par l'hôpital de Fallouja. A Bagdad, deux policiers sont morts et un autre a été blessé lorsque des inconnus ont ouvert le feu sur un barrage de la police dans le quartier d'Our, dans le nord de la capitale, selon un responsable du ministère de l'Intérieur. Dans le quartier de Zayouna, toujours dans la capitale irakienne, trois gardes de la société de sécurité al-Rawafid ont été abattus près du siège de l'entreprise par des hommes armés de pistolets équipés de silencieux, selon un responsable du ministère de l'Intérieur, un bilan confirmé de source hospitalière. Dans la province de Kirkouk, au nord du pays, deux cadavres ont été retrouvés par les forces de sécurité. Selon la police et une source médicale, les deux victimes sont un homme et une femme abattus tôt dimanche matin dans des circonstances qui n'ont pas été précisées. Ces nouvelles attaques portent à 256 le nombre de personnes tuées dans des violences en Irak depuis le début du mois d'août, soit autant que pendant tout le mois de juillet, selon un décompte effectué par l'AFP. Si les violences ont considérablement diminué par rapport aux sanglantes années 2006-2007, elles restent encore très fréquentes en Irak. (DTM)

Nos partenaires