Dix huit incidents nucléaires en Belgique en 2012

03/01/13 à 15:36 - Mise à jour à 15:36

Source: Le Vif

(Belga) Dix-huit incidents nucléaires ont eu lieu en 2012 dans notre pays, dont seize de niveau 1 ("anomalie") et deux de niveau 2 ("incident"), selon l'échelle internationale des événements nucléaires (INES - International Nuclear and Radiological Event Scale), a-t-on appris jeudi auprès de l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN).

Un radiologue a ainsi été irradié accidentellement le 19 septembre dernier par une machine à rayons X industrielle au sein de la société anversoise Stork Technical. Le 5 octobre, un incident du même type a eu lieu au sein d'IRM Group à Alleur (province de Liège). Ces deux incidents correspondent au deuxième niveau sur l'échelle INES, qui peut s'élever jusqu'au niveau 7. Des niveaux 1 à 3, on parle d'incident nucléaire, et d'accident pour les niveaux 4 à 7. La catastrophe nucléaire de Tchernobyl avait par exemple été classée au niveau 7. Karina De Beule, porte-parole de l'AFCN, explique que lors de la classification des incidents nucléaires, on tient compte des conséquences pour les personnes ou pour l'environnement, comme par exemple les éventuelles émanations ou l'exposition des personnes. On se penche également sur la dose de rayonnement, le nombre de personnes irradiées, les conséquences pour les installations et leurs mesures de sécurité. "Chaque événement doit faire l'objet d'une enquête, afin que d'éventuels problèmes soient détectés très rapidement", ajoute Karina De Beule. L'AFCN avait enregistré 15 incidents en 2011, dont treize de niveau 1 et deux de niveau 2. (MDM)

Nos partenaires