Dispositif hivernal des sans abri - Le gouvernement bruxellois finance 200 places supplémentaires

30/01/14 à 16:28 - Mise à jour à 16:28

Source: Le Vif

(Belga) Comme annoncé, les ministres bruxellois ont débloqué jeudi un montant de 500.000 euros destinés à financer 200 places d'accueil supplémentaires dans le cadre du dispositif hivernal d'accueil d'urgence des sans abri.

Dispositif hivernal des sans abri - Le gouvernement bruxellois finance 200 places supplémentaires

La baisse de température a contraint des dizaines de personnes à dormir dehors au cours des derniers jours en raison de l'insuffisance de places dans le dispositif existant. Cinquante de ces nouvelles places avaient déjà été ouvertes mercredi dans un bâtiment Belgacom, à Ixelles. Vendredi dernier, le gouvernement fédéral avait ouvert de son côté cinquante de places de plus pour porter sa prise en charge à 350 places, comme l'an dernier. A Bruxelles, le Comité de coordination du dispositif hivernal a été chargé d'élaborer des propositions concrètes pour l'utilisation des 500.000 euros de la CoCom -lisez pour trouver les 150 places restantes-. Selon les cabinets des ministres Huytebroeck et Grouwels, ce montant porte à 1,92 million d'euros le budget total que la CoCom consacre au dispositif hivernal. Il s'ajoute en effet aux subsides octroyés précédemment par la CoCom pour l'accueil de nuit (1,1 million d'euros), l'accueil de jour (300.000 euros) et l'accueil de nuit pour les sans-abri avec un chien (20.000 euros). La capacité du dispositif hivernal de la CoCom augmente de 400 à 600 places. Les places d'accueil bruxelloises mises à disposition par le fédéral sont au nombre de 350. Au total, la capacité d'accueil sera portée à 950 places dans de brefs délais. A l'issue de la réunion du gouvernement bruxellois, Brigitte Grouwels et Evelyne Huytebroeck ont demandé que la secrétaire d'État fédérale compétente, Maggie De Block, "continue à prendre ses responsabilités pour l'accueil des déboutés du droit d'asile à Bruxelles". "Ces derniers jours, il y a eu, à juste titre, une grande agitation concernant l'accueil des personnes sans-abri à Bruxelles. Il est de notre devoir de prévoir suffisamment de places d'accueil pour les personnes les plus vulnérables de notre société", ont affirmé les deux ministres. (Belga)

Nos partenaires