Disparition de "la voix anglaise" des dirigeants soviétiques

17/05/14 à 16:03 - Mise à jour à 16:03

Source: Le Vif

(Belga) L'interprète légendaire qui a été pendant plus de trois décennies la voix anglaise des dirigeants soviétiques, de Nikita Khrouchtchev à Mikhaïl Gorbatchev, est mort vendredi à l'âge de 81 ans, a annoncé Moscou.

Au cours de sa carrière, Viktor Soukhodrev était apparu dans tous les grands sommets de la Guerre froide, et c'est lui qui avait traduit en anglais la fameuse phrase de Khrouchtchev "Nous vous enterrerons", symbole de la lutte entre les deux superpuissances de l'époque. Ce "diplomate et interprète éminent", connu pour "sa profondeur, ses observations très justes, son humour et sa chaleur humaine", est mort, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères. Né le 12 décembre 1932, Soukhodrev avait appris l'anglais, qu'il parlait avec un accent impeccable, pendant son enfance à Londres, où sa mère travaillait à la mission commerciale soviétique. Son père, un officier des services secrets soviétiques, travaillait aux Etats-Unis. A sa sortie en 1956 de l'Institut militaire des langues étrangères, il est entré au ministère des Affaires étrangères, où il a vite progressé jusqu'à devenir l'interprète officiel de Khrouchtchev. Le magazine américain Life avait publié en 1959 une lettre d'un lecteur disant qu'il avait assisté à une séance où le jeune Soukhodrev traduisait les propos de Khrouchtchev, et qui estimait que l'interprète avait un "esprit attentif et rapide comme l'éclair" et avait été "éblouissant". Le brillant interprète a vu défiler, face aux dirigeants soviétiques, six présidents américains. Richard Nixon avait été tellement impressionné par ses compétences qu'il avait décidé, lors de sa rencontre en 1972 avec Leonid Brejnev, qu'il pouvait se passer de son interprète américain, et Soukhodrev était donc resté seul avec les deux dirigeants. L'une de ses dernières "performances" a été de traduire les discussions entre Gorbatchev et Ronald Reagan qui ont mené au premier traité sur l'interdiction des armes nucléaires à portée intermédiaire (INF). (Belga)

Nos partenaires