Disparition de cocaïne au siège de la police parisienne: interpellation d'un policier

02/08/14 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

Source: Le Vif

(Belga) Un policier a été interpellé samedi dans l'affaire de la disparition de plus de 50 kg de cocaïne au 36 Quai des Orfèvres, siège mythique de la police judiciaire parisienne, selon un communiqué commun de la police et du parquet.

Il s'agit d'un fonctionnaire de police à la brigade des stupéfiants, ont précisé dans un communiqué commun le préfet de police et le procureur de la République de Paris. La disparition avait été constatée le 31 juillet au matin. Les enquêteurs de l'IGPN (police des polices) s'étaient rendus immédiatement sur place et le 36 quai des Orfèvres avait été minutieusement perquisitionné. Les enquêteurs se sont intéressés à un homme "vu entrant dans les locaux avec deux sacs et en ressortant peu après et ce dans la nuit du 24 au 25 juillet", selon le communiqué. Ensuite l'exploitation des moyens vidéo a permis "d'établir une forte ressemblance entre cet individu et un fonctionnaire de police de la brigade des stupéfiants". Le brigadier a été interpellé samedi dans les Pyrénées-Orientales (sud-ouest de la France), où il se trouvait en vacances, précise le communiqué. La drogue provenait d'une saisie réalisée le 4 juillet. Ce jour-là, la brigade des stupéfiants de Paris, dans le cadre d'une commission rogatoire, interpellait 14 personnes et saisissait dans un appartement parisien 48 pains de cocaïne composés chacun d'environ 1.100 grammes, pour une valeur marchande totale estimée à 2 millions d'euros, précise encore le communiqué. L'affaire secoue le "36", ce lieu historique immortalisé par le commissaire Maigret, où ont défilé les plus grands criminels de France et qui a été le cadre de nombreux tournages pour la télévision et le cinéma. (Belga)

Nos partenaires