Directive tabac: "le pire n'est pas passé"

08/10/13 à 15:08 - Mise à jour à 15:08

Source: Le Vif

(Belga) "Nous avons perdu sur certaines choses, nous avons gagné sur d'autres", a déclaré mardi après-midi Linda McAvan, la rapporteure du projet de texte voté mardi midi par les députés européens pour renforcer la législation sur les produits de tabac, reconnaissant que "le pire n'est pas passé". Elle espère que la directive soit adoptée "avant les vacances de Noël".

Directive tabac: "le pire n'est pas passé"

Mme McAvan a expliqué en conférence de presse que les lobbys de l'industrie du tabac avaient travaillé jusqu'à la dernière minute pour perturber le vote. "Mais ça n'a pas aussi bien marché que ce qu'ils pensaient." Elle s'est notamment réjouie de la "grande avancée" que représente l'obligation d'apposer des avertissements relatifs à la santé sur 65% de la surface des paquets de cigarette. Elle a aussi épinglé l'interdiction des paquets de moins de 20 cigarettes, qui rendaient impossible l'affichage des messages sanitaires. Contrairement à ce qui avait été indiqué auparavant, les cigarettes "slim" (fines) ne devraient pas être interdites telles quelles. Les négociations, avec la Commission et le Conseil, devraient pouvoir commencer la semaine prochaine, a-t-elle précisé, et le vote final pourrait encore intervenir avant les vacances de Noël. (Belga)

Nos partenaires