Diplomatie économique - Le CD&V entame une procédure contre des initiatives de ministres CD&V selon la N-VA

14/03/13 à 18:55 - Mise à jour à 18:54

Source: Le Vif

(Belga) La plainte déposée au Conseil d'Etat par le ministre-président flamand, Kris Peeters, contre l'arrêté royal qui règle la diplomatie économique est en fait une procédure lancée par le CD&V contre une initiative de ministres CD&V, a constaté jeudi à la Chambre le chef de groupe N-VA, Jan Jambon.

Diplomatie économique - Le CD&V entame une procédure contre des initiatives de ministres CD&V selon la N-VA

Il répliquait ainsi à une réponse du ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders. Celui-ci étant à l'étranger, la réponse a été lue par la ministre Sabine Laruelle. Dans cette réponse, M. Reynders répète une fois de plus que la diplomatie économique n'est pas quelque chose de neuf puisque le travail préparatoire a été fait par ses prédécesseurs Yves Leterme et Steven Vanackere, tous deux CD&V. Du côté flamand, des protestations se sont élevées contre l'arrêté royal qui empiéterait sur des compétences régionale en matière de commerce extérieur. Le ministre des Affaires étrangères souhaite en effet désigner des conseillers en diplomatie économique auprès des ambassades de Belgique dans les différents pays "qui sont des chefs d'entreprise (locaux) dans leur pays, qui ne coûteront pas un euro à la Belgique", avait-il expliqué début février. (PVO)

Nos partenaires