Dinant: une avocate curatrice veut récupérer 600 kayaks

06/03/13 à 09:55 - Mise à jour à 09:55

Source: Le Vif

(Belga) La curatelle de la société "Association des attractions touristiques de Dinant" a décidé de réclamer devant le tribunal de commerce de Dinant une restitution d'actifs selon elle détournés, soit le permis d'exploiter 600 kayaks, rapporte mercredi L'Avenir. L'avocate curatrice Me Jocelyne Collet, du Barreau de Marche-en-Famenne, a également porté plainte au pénal.

La sprl "Association des attractions touristiques de Dinant", aux mains de la famille Libert, était la société de gestion de trois attractions différentes et d'autant d'entités juridiques: les kayaks, la grotte "Merveilleuse", et des bateaux de croisière. L'un des membres de la famille Libert, gérant de l'ensemble, a décidé de se recentrer uniquement sur la grotte et les bateaux de croisière. "Il restait les kayaks pour l'Association des attractions et un trou financier de l'ordre de 500.000 euros", explique l'Avenir. Un réviseur d'entreprise a été mandaté pour analyser la branche "kayaks" et a conseillé un dépôt de bilan. Mais, avant la déclaration de faillite, le permis d'exploiter les kayaks a été transféré à la société "Meuse et Lesse", qui existait déjà auparavant dans le giron Libert. Selon la curatrice désignée par le tribunal de commerce de Dinant, le permis d'exploiter les 600 kayaks fait partie des actifs qu'elle veut valoriser. Le tribunal de commerce de Dinant se penchera sur l'affaire le 18 mars prochain. (MUA)

Nos partenaires