Didier Donfut ne veut plus être directeur des "Jardins de Wallonie"

19/04/13 à 08:47 - Mise à jour à 08:47

Source: Le Vif

(Belga) Didier Donfut ne veut plus être directeur gérant de la société de logements sociaux "Les Jardins de Wallonie", active dans les communes de Seneffe, Les Bons Villers et Pont-à-Celles. M. Donfut avait terminé deuxième aux quatre premières épreuves pour le poste, et Sophie Deligny première, mais le jury avait estimé que la différence entre les deux candidats n'était pas assez significative pour n'en proposer qu'un seul. Didier Donfut a senti qu'il n'avait "pas la confiance". Sophie Deligny a, elle, saisi le Conseil d'Etat, rapportent vendredi les journaux de Sudpresse.

La dernière épreuve de recrutement a eu lieu mercredi après-midi, mais, parmi les cinq derniers candidats, ne figurait aucun des deux intéressés. "Diriger une société d'habitations sociales n'est pas chose facile. Cela nécessite une confiance pleine et entière du conseil d'administration. J'ai senti que je ne l'avais pas. Et j'en ai donc tiré les conclusions", a confié Didier Donfut. Il y a trois ans, l'ancien ministre PS avait déjà brigué la présidence de la société montoise "Toit et Moi". Et là aussi, sa place avait fait polémique. L'homme a dès lors décidé de prendre ses distances avec le logement social. "Avec regret, car c'était une matière que j'appréciais et pour laquelle j'avais une certaine expérience", regrette Didier Donfut qui concède vouloir réorienter sa carrière. Sophie Deligny a pour sa part décidé de saisir le Conseil d'Etat. Son action porte contre la Société wallonne du logement (SWL), qui avait recommandé de stopper le précédent examen. Depuis près de deux ans, "Les Jardins de Wallonie" sont gérés par une directrice faisant fonction. Le prochain directeur sera désigné le 7 mai prochain. (Belga)

Nos partenaires