Diacre suspecté d'euthanasie active illégale - Des familles inquiètes se font connaître

07/06/14 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) La police et l'hôpital du Sacré-Coeur de Menin ont reçu des appels téléphoniques de familles de possibles victimes du diacre de Wevelgem, rapportent vendredi plusieurs journaux.

"Il est difficile pour nous de contrôler si les personnes dont on nous parle, sont effectivement des victimes dans cette affaire. A l'heure actuelle, nous ne disposons pas encore d'une liste de noms des victimes", réagit la porte-parole de l'hôpital. Pendant la période de 30 ans durant laquelle le suspect était employé à l'hôpital, au moins 400 patients sont décédés, rappelle-t-on. Selon Het Laaste Nieuws, le parquet de Courtrai pourrait demander l'exhumation de dizaines de corps pour trouver d'éventuelles traces de violences physiques. Le diacre est suspecté d'avoir tué plusieurs patients de l'hôpital du Sacré-Coeur de Menin entre le début des années 80 et 2011. (Belga)

Nos partenaires