Di Rupo plaide pour une désignation rapide du commissaire européen de la Belgique

27/06/14 à 18:19 - Mise à jour à 18:19

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre belge Elio Di Rupo a plaidé vendredi pour que la Belgique désigne "le plus tôt possible" son commissaire européen, indépendemment du temps nécessaire pour former un gouvernement fédéral. Il compte entamer des démarches en sa qualité de chef de gouvernement en affaires courantes.

Di Rupo plaide pour une désignation rapide du commissaire européen de la Belgique

"Dans l'intérêt de la Belgique, il serait bon que l'on puisse proposer une personnalité le plus tôt posible", a-t-il déclaré à la presse à l'issue d'un sommet européen au cours duquel les dirigeants de l'UE ont choisi le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker pour diriger la prochaine Commission. Ce dernier commencera en effet à composer son équipe dès le vote de confiance au Parlement européen, attendu mi-juillet. Or, "à l'intérieur de la Commission, les négociations sont âpres" pour obtenir les portefeuilles importants, a souligné M. Di Rupo. "Si la Belgique n'est pas capable de donner un nom avant septembre, il ne faudra pas s'étonner" qu'elle obtienne un poste mineur. "Dans mon rôle de Premier ministre de gouvernement en affaires courantes, je prendrai des contacts avec les présidents de partis", afin de dégager un consensus sur le sujet, a-t-il annoncé, sans se prononcer sur d'éventuels candidats. Interrogé sur le souhait du commissaire actuel, le libéral flamand Karel De Gucht, de rempiler pour un second mandat, M. Di Rupo n'a pas voulu s'avancer. "C'est légitime d'avoir des désirs, mais cela dépendra des possibilités politiques", a-t-il dit. (Belga)

Nos partenaires