Di Rupo l'assure: "pas de black-out en 2013 et 2014"

27/08/12 à 19:37 - Mise à jour à 19:37

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre Elio Di Rupo a assuré lundi, à l'issue d'une réunion restreinte du conseil des ministres (kern), que la Belgique était à l'abri d'une rupture d'approvisionnement en dépit des problèmes rencontrés avec une partie de son parc nucléaire.

"Même si les réacteurs de Doel 3 et de Tihange 2 devaient rester fermés, la Belgique ne sera, selon les experts, pas confrontée à des coupures de courant. Ni durant l'hiver qui vient, ni celui d'après", a indiqué le chef du gouvernement lors d'une conférence de presse. Aucune nouvelle mesure n'a été convenue lundi, mais le gouvernement entend néanmoins accélérer certains aspects du plan d'équipement approuvé début juillet afin de s'assurer de l'absence de coupure de courant. Si Doel 3 et Tihange 2 devaient fermer, le pays pourrait se rabattre sur les différentes solutions déjà envisagées, assure le gouvernement papillon. Ces solutions passent par la prolongation de l'exploitation de centrales dont la fermeture a été annoncée, le soutien aux investissements pour augmenter les capacités de production nationale, des importations de courant plus importantes, et une meilleure gestion de la demande électrique. Quant à l'avenir des deux réacteurs concernés, le gouvernement attend le résultat des enquêtes en cours. Une première évaluation quant aux éventuelles fissures sur Tihange 2 devrait être disponible d'ici le 18 septembre. Toute décision définitive sur la question n'est, elle, pas attendue avant "fin novembre, début décembre au plus tôt", selon la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet. (GEJ)

Nos partenaires