Di Rupo en Chine - Pairi Daiza et les autorités chinoises ont des contacts intenses pour les pandas

10/09/13 à 10:52 - Mise à jour à 10:52

Source: Le Vif

(Belga) Le parc animalier hennuyer Pairi Daiza entretient des contacts soutenus avec les autorités chinoises pour pouvoir accueillir un couple de pandas géants. Le Premier ministre Elio Di Rupo appuie "toutes les demandes de soutiens qui lui parviennent", a souligné mardi son cabinet.

Di Rupo en Chine - Pairi Daiza et les autorités chinoises ont des contacts intenses pour les pandas

Le parc animalier hennuyer a introduit une demande en 2012 en vue d'accueillir deux pandas géants, une espèce dont il ne reste plus que 1.600 individus à l'état sauvage. Ce sont les autorités chinoises qui déterminent les critères de sélection et font le choix du zoo d'accueil, a précisé le cabinet. Des négociations sont en cours entre les responsables de Pairi Daiza et les autorités chinoises et le sujet pourrait venir à l'ordre du jour de l'entretien avec le Premier ministre chinois Li Keqiang mercredi. Elio Di Rupo appuie toutes les demandes de soutien qui lui parviennent, "qu'il s'agisse des demandes d'entreprises ou institutions flamandes, wallonnes ou bruxelloises". Le patron du parc de Brugelette était encore en Chine la semaine dernière, a-t-on appris de sources proches du dossier. Si les autorités chinoises accédaient à sa demande, Pairi Daiza serait le seul zoo belge à disposer de pandas géants. Le Zoo d'Anvers en avait accueilli à la fin des années 80, et s'est ému mardi dans la presse que ces ursidés très populaires prennent potentiellement la route du Hainaut plutôt que celle d'Anvers. (Belga)

Nos partenaires