Di Rupo à l'université de Gand - "Ne nous reposons pas sur nos lauriers ! "

01/10/13 à 13:49 - Mise à jour à 13:49

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre Elio Di Rupo, invité mardi à la séance d'ouverture de l'année académique de la faculté des sciences politiques de l'université de Gand, a défendu la "recette belge" qui permet selon lui au pays de résister à la crise économique et financière, tout en mettant en garde contre tout relâchement.

Di Rupo à l'université de Gand - "Ne nous reposons pas sur nos lauriers ! "

Expliquant devant un auditoire nombreux toute une série de chiffres et de tableaux, M. Di Rupo, qui avait été invité à Gand par le politologue Carl Devos, a assuré que son gouvernement avait trouvé le bon équilibre entre économies, investissements et renforcement du pouvoir d'achat. "Les chiffres nous donnent raison. Notre pays résiste à la crise mieux par exemple que les Pays-Bas. En ayant évité d'épargner à tout rompre, nous engrangeons de meilleurs résultats", a affirmé le chef du gouvernement aux étudiants gantois. Mais malgré toutes les mesures prises par le gouvernement, la Belgique fait encore face à de nombreux défis et "nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers", a-t-il ajouté. Ainsi, l'un des plus grands défis de la prochaine législature serait de mener "une importante réforme fiscale". En matière institutionnelle, "l'idéal serait de laisser le temps aux Communautés et Régions de mettre en oeuvre leurs nouvelles compétences le plus efficacement possible, dans l'intérêt des citoyens". Elio Di Rupo a appelé les partis flamands de la majorité à expliquer à la population, lors de la campagne électorale, le "succès" de son gouvernement. "Et peut-être pourrais-je moi-même défendre en Flandre la politique du gouvernement lorsqu'il y aura une circonscription fédérale", a-t-il commenté. (Belga)

Nos partenaires