Devenir Premier ministre n'est pas une promotion, estime Kris Peeters

29/12/12 à 14:10 - Mise à jour à 14:10

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre-président flamand Kris Peeters entend résolument poursuivre le travail de consolidation de la Flandre; il ne considère pas la fonction de Premier ministre comme une promotion. Dans une interview au Morgen, il précise ses ambitions en vue de 2014.

Devenir Premier ministre n'est pas une promotion, estime Kris Peeters

"Le poste de Premier ministre n'est pas une promotion, en ce qui me concerne être ministre-président constitue un job plein de défis", confie le chef de file du gouvernement flamand. Interrogé au sujet des spéculations qui courent à propos d'un éventuel transfert à la N-VA, Kris Peeters se montre clair. "Je lis parfois cela aussi mais cela ne se passera pas. Je crois à l'évolution du CD&V. Et j'ai toujours eu très peu de respect pour les déserteurs. La plupart d'entre eux ont des motivations carriéristes. Je trouve cela très triste. Combien de temps peut-on tenir après un changement de parti motivé par un choix carriériste? Bon, bien sûr, un homme peut changer d'opinion, choisir d'avancer. J'ai du respect pour cela, et ça m'est d'ailleurs arrivé, mais dans ce cas je préférerais quitter la politique que de changer de parti", indique-t-il en partant du principe qu'il sera toujours ministre-président en 2014. Ce dernier nie par ailleurs qu'il existerait une ligne Peeters et une ligne Vanackere au sein du CD&V. "Il n'est quand même pas anormal que je puisse parfois m'exprimer sur le fédéral en tant que ministre-président, cela ne veut pas dire pour autant que j'affronte M. Vanackere", souligne-t-il. (MUA)

Nos partenaires