Deux tiers des tués sur les autoroutes belges ne portaient pas leur ceinture de sécurité

01/08/13 à 12:01 - Mise à jour à 12:01

Source: Le Vif

(Belga) L'IBSR a présenté jeudi lors d'une conférence de presse sa nouvelle campagne de sensibilisation au port de la ceinture de sécurité intitulée "sans ceinture, le choc est plus dur". Après plusieurs années de progression, le taux du port de la ceinture en Belgique stagne depuis 2012.

Deux tiers des tués sur les autoroutes belges ne portaient pas leur ceinture de sécurité

Si 90% des conducteurs belges portent leur ceinture sur les autoroutes belges, une analyse de l'IBSR a montré que 65% des tués lors d'un accident sur ces mêmes autoroutes n'étaient pas attachés. L'occasion pour Melchior Wathelet, secrétaire d'Etat à la Mobilité, de rappeler l'importance de ce réflexe qui réduit de 40 à 50% le risque de décès lors d'un accident. "Une personne sur six en Belgique néglige le port de la ceinture et un enfant sur dix n'est pas attaché", a-t-il ajouté. "C'est criminel." La Belgique est à la traîne par rapport à ses voisins européens et c'est la Wallonie qui est la plus mauvaise élève, avec un taux de port de la ceinture qui diminue légèrement. Afin d'appuyer cette campagne, l'IBSR avait installé jeudi un dispositif de démonstration: une voiture accrochée à 60 mètres de hauteur faisant une chute libre d'environ 10 mètres, l'équivalent d'un choc à 50 km/h. La vidéo de cette chute sera diffusée sur Internet et des panneaux borderont les routes du pays du 5 août au 5 septembre. Le port de la ceinture est obligatoire à l'avant depuis 1975, à l'arrière depuis 1991. (Belga)

Nos partenaires