Deux suspects du meurtre perpétré samedi à Mons se livrent à la police

07/04/14 à 18:29 - Mise à jour à 18:29

Source: Le Vif

(Belga) Deux Carolos d'une trentaine d'années se sont livrés à la police judiciaire de Mons, lundi après-midi, sur conseil de leurs avocats respectifs. Ils reconnaissent avoir participé au meurtre de Hugues Laurent, abattu ce week-end à proximité de la Grand Place de Mons. Il s'agirait d'un différend amoureux.

Samedi soir, Hugues Laurent, un Binchois de 42 ans, était abattu de deux balles au beau milieu de la rue d'Havré à Mons, non loin de la Grand Place. La piste du banditisme avait tout d'abord été évoquée, mais ce lundi, deux suspects originaires de la région de Charleroi se sont livrés aux forces de l'ordre, sur conseil de leurs avocats respectifs. Les deux hommes, âgés d'une trentaine d'années, ont été pris en charge par la police judiciaire fédérale de Mons et seront interrogés avant d'être présentés, mardi, à la juge d'instruction. Selon leurs déclarations, un différend amoureux serait à l'origine du meurtre de Hugues Laurent qui fréquentait l'ex-compagne d'un des suspects. Récemment, les deux Carolos avaient bouté le feu aux véhicules de la victime et de sa nouvelle compagne. Ce samedi, Hugues Laurent a croisé les deux hommes dans la rue d'Havré. Le ton est rapidement monté et il semble que le Binchois ait plongé la main dans son sac. L'un des deux Carolos, qui était armé à la suite d'une récente agression, a aussitôt sorti son arme et tiré deux coups de feu. Cette version devra toutefois être vérifiée par les enquêteurs. (Belga)

Nos partenaires