Deux stations de mesure de la radioactivité rénovées à Bruxelles

28/08/12 à 18:06 - Mise à jour à 18:06

Source: Le Vif

(Belga) La Région bruxelloise dispose depuis peu de deux stations de mesure de radioactivité entièrement rénovées. Le fonctionnement de l'une d'elles, située sur le site de l'Institut royal météorologique (IRM) à Uccle, a été présenté mardi par l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN).

Dans la capitale, la dose moyenne annuelle due à la radioactivité naturelle se situe aux alentours d'un millisievert par an (1,00 mSv/an). "Cette valeur se situe dans la moyenne nationale et s'explique par la nature du sous-sol dont le taux de radioactivité peut être qualifié de faible à moyen", explique l'Agence. La plupart des stations de mesure en Belgique sont logiquement placées dans les environs directs des sites nucléaires mais Bruxelles, de par l'ampleur de son agglomération, compte également deux appareils. Outre la station à l'IRM, une seconde est installée sur le toit des locaux de l'Agence fédérale de contrôle nucléaire, dans le centre-ville. L'an dernier, l'alarme ne s'est enclenchée qu'une seule fois à la suite de fortes chutes de pluies. La situation ne présentait aucun danger. En cas d'accident nucléaire en Belgique ou à l'étranger, les mesures collectées permettraient d'évaluer correctement les risques potentiels pour la population. "Ainsi, le débit de dose radioactive mesurée est certes important mais le temps d'exposition l'est tout autant dans l'optique de cerner au mieux les mesures à prendre directement après un accident", détaillent les experts de l'AFCN. La modernisation du réseau Telerad de l'Agence s'est faite à l'échelle nationale. Le pays compte désormais un total de 232 stations. Les résultats des mesures peuvent être suivis en temps réel sur internet (http://telerad.fgov.be). (CLA)

Nos partenaires