Deux sponsors claquent la porte du concours Miss Belgique

04/02/14 à 19:08 - Mise à jour à 19:08

Source: Le Vif

(Belga) L'entreprise Magic White, basée à Drogenbos et spécialisée dans le blanchiment dentaire, a annoncé mardi mettre un terme à son contrat de sponsoring avec le Comité Miss Belgique à la suite de la récente polémique concernant la comptabilisation des votes. Plusieurs médias (Sudpresse, Het Nieuwsblad) ont indiqué le même jour qu'un autre sponsor important du concours, le fournisseur d'accessoires Noir & Blanc, avait également décidé de claquer la porte.

Keo Vinyou, de Magic White, lie la décision de casser le contrat au "professionnalisme" et au "sérieux" prônés par son entreprise. "Le Comité Miss Belgique a perdu toute crédibilité aux yeux du grand public", précise-t-il, ajoutant que la porte reste toutefois ouverte si le Comité lui fournit davantage de transparence concernant la dernière élection. "Nous ne savons pas qui a voté ou pas, ni si les votes par sms ont été comptabilisés", déplore Keo Vinyou. Noir & Blanc accessories, un autre sponsor important (Noir & Blanc et Magic White étaient des 'Diamond Sponsors' de l'événement, soit les plus gros contributeurs financiers), a également annoncé avoir mis fin à sa collaboration avec le Comité Miss Belgique. "On associe désormais le négatif autour de Miss Belgique à notre produit", justifie Inge Van Herck, administratrice-déléguée, citée par Sudpresse. Elle invoque aussi une perte de glamour du concours, organisé cette année au Théâtre Plopsa de La Panne plutôt qu'au Casino de Knokke. Le 11 janvier dernier, Laurence Langen (Limbourg) a été élue Miss Belgique 2014. De nombreuses voix se sont élevées par la suite, réclamant des précisions et critiquant le fonctionnement du concours, lors duquel les votes par sms ne sont jamais dévoilés et pour lequel un tiers du résultat dépend directement de Darline Devos, la présidente du Comité. (Belga)

Nos partenaires