Deux sociétés soupçonnées de faux en écritures aux Pays-Bas

05/03/13 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet néerlandais soupçonne deux sociétés, l'une située dans le sud des Pays-Bas et l'autre dont le siège est à Chypre, de faux en écriture dans le cadre d'une enquête sur d'éventuelles fraudes à la viande de cheval.

La société, dont le siège est aux Pays-Bas, a fait l'objet d'une perquisition au cours de laquelle des documents administratifs ont été saisis, selon le parquet financier. "Les sociétés n'auraient pas respecté leurs obligations en matière de traçabilité de la viande", a indiqué le parquet financier dans un communiqué: "l'origine de la viande et sa destination sont les sujets de l'enquête". Les deux sociétés n'ont pas été nommées par le parquet, mais ont été identifiées par les médias néerlandais comme étant les négociants néerlandais Draap Trading LTD, dirigé par Jan Fasen et dont le siège est à Chypre, et Meat Trading, dirigé par Hans Windmeijer. Déjà citées à plusieurs reprises par les médias comme une des pistes possibles pour expliquer l'origine du scandale de la viande de cheval, ces deux sociétés avaient fourni à la fois Spanghero et Panzani (via Gel Alpes) et avaient déjà été condamnées pour fraude à l'étiquetage en 2012. Un vaste scandale éclabousse depuis plusieurs semaines l'industrie agroalimentaire européenne après la découverte en Grande-Bretagne de viande de cheval dans des lasagnes prétendument au boeuf. De nombreux plats cuisinés surgelés ou en conserve, comme des lasagnes, raviolis, hachis parmentier... mais aussi sauce bolognaise ou pizzas, ont depuis été retirés des rayons dans une quinzaine de pays d'Europe et à Hong Kong. (DGO)

Nos partenaires