Deux otages toujours retenus dans une mairie de Bavière

19/08/13 à 17:26 - Mise à jour à 17:26

Source: Le Vif

(Belga) Un homme se disant armé retenait lundi deux personnes en otages dans la mairie d'Ingolstadt (sud), selon la police, et la chancelière Angela Merkel a annulé le meeting électoral prévu dans cette ville bavaroise

Deux otages toujours retenus dans une mairie de Bavière

Le preneur d'otages, qui selon des sources concordantes serait un déséquilibré, avait initialement pris trois personnes en otage, mais il en a relâché une, un des maires adjoints, au bout de cinq heures. La police n'a pas précisé s'il l'avait laissé partir ou s'il avait été sauvé par les forces de l'ordre, déployées en masse devant le pittoresque bâtiment à colombages. Le preneur d'otages, âgé selon les sources de 24 ou 23 ans, retient encore un homme et une femme, qui, d'après la police, se portent bien. La femme est une employée municipale que le preneur d'otage harcèle depuis un certain temps. Selon les forces de l'ordre, il s'est vu récemment interdire l'entrée de la mairie, en raison de son comportement. D'après le quotidien local Donau Kurier, cet homme, échappé d'un hôpital psychiatrique, a été condamné à de la prison avec sursis pour avoir harcelé cette employée municipale. Il dispose d'une arme de poing, un pistolet ou un revolver, mais selon la police il pourrait s'agir d'un pistolet d'alarme. L'alerte avait été donnée aux alentours de 09h00 (07h00 GMT) et la mairie évacuée dans la foulée. Ingolstadt devait accueillir lundi en fin d'après-midi la chancelière Angela Merkel et le chef du gouvernement régional de Bavière, Horst Seehofer, en campagne à la fois pour les législatives allemandes du 22 septembre et pour les élections régionales, le même jour. Mais aucun lien n'a été établi entre ce programme et les motivations éventuelles du preneur d'otage. M. Seehofer a annoncé en milieu de journée l'annulation de ce rassemblement. (Belga)

Nos partenaires