Deux gardes-frontières saoudiens tués dans une embuscade d'Al-Qaïda

05/11/12 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Source: Le Vif

(Belga) Deux gardes-frontières saoudiens ont été tués lundi dans une embuscade tendue par des éléments armés d'Al-Qaïda qui tentaient de franchir la frontière sud en direction du Yémen, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Onze assaillants ont été arrêtés -dix Saoudiens et un Yéménite résidant dans le royaume- au terme d'un échange de coups de feu avec les gardes-frontières, a ajouté le porte-parole du ministère, cité par l'agence officielle Spa. Quatre des assaillants arrêtés étaient grièvement blessés, a-t-il indiqué. L'incident a eu lieu à l'aube à Charoura, dans la province de Najran (sud), frontalière du Yémen, où les assaillants, armés de fusils mitrailleurs, ont tendu une embuscade aux gardes-frontières, selon lui. "Tous les Saoudiens arrêtés avaient été emprisonnés pour des crimes et des activités du groupe de déviants et avaient été remis en liberté récemment", a-t-il expliqué, en référence aux partisans d'Al-Qaïda, désignés comme des "déviants" dans le discours officiel saoudien. Il semble indiquer que les assaillants faisaient partie des ex-détenus islamistes, réinsérés dans la vie sociale après avoir suivi un programme de réhabilitation mis en place par les autorités saoudiennes. Le programme de réhabilitation, destiné aux Saoudiens de retour de la prison américaine de Guantanamo et à des ex-détenus pour "terrorisme" en Arabie saoudite, consiste à leur offrir un enseignement religieux et un soutien financier pour les réinsérer dans la société. Ce programme, dont les promoteurs revendiquent un grand succès, a eu des ratés, certains repentis ayant renoué avec leur activisme radical. (JAV)

Nos partenaires