Deux enfants disparus retrouvés étranglés, vif émoi en Algérie

13/03/13 à 21:33 - Mise à jour à 21:33

Source: Le Vif

(Belga) Deux garçons de 9 et 10 ans portés disparus depuis samedi dans le nord-est algérien ont été retrouvés morts étranglés, provoquant un vif émoi dans le pays, où leur enterrement a attiré une foule immense mercredi, selon les médias locaux.

Les corps de Haroun et Ibrahim ont été découverts mardi dans deux sacs en plastique dont un était enfoui dans un cabas, non loin de chez eux, dans la cité de Constantine. Quelques heures plus tard, deux hommes de 21 et 38 ans ont été arrêtés et ont avoué avoir commis le crime, selon des sources officielles. Les deux garçons ont été enterrés en présence du préfet de la cité et des représentants des autorités de la région. Le procureur général, Mohamed Abdelli, a parlé d'un incident "isolé" et démenti des informations sur le dépeçage des victimes, confirmant qu'elles avaient été tuées par "strangulation". Il n'a pas fourni d'autres précisions. Dans un communiqué, le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) parti très implanté dans la région, a néanmoins affirmé que les deux enfants avaient été "affreusement mutilés". "Ces meurtres, commis avec une extrême cruauté, nous rappellent à quel point la sécurité des Algériens est mise en péril et que la menace pèse en permanence sur chaque citoyen, enfant compris", selon le texte. La disparition des deux garçons avait fait la Une de toute la presse et suscité de vives critiques sur le manque de protection des enfants. (HIE)

Nos partenaires