Deux demandeurs d'asile déboutés s'échappent du centre fermé de Steenokkerzeel

22/03/14 à 22:18 - Mise à jour à 22:18

Source: Le Vif

(Belga) Deux demandeurs d'asile déboutés, qui séjournaient au centre fermé 123bis de Steenokkerzeel, sont parvenus à s'échapper vendredi soir alors qu'ils venaient d'être transférés à l'hôpital avec trois autres compagnons à la suite d'une supposée intoxication alimentaire. Les cinq personnes avaient été amenées à l'hôpital sans surveillance de personnel du centre fermé, selon l'information donnée samedi par la chaîne de télévision flamande VTM et confirmée par l'Office des Etrangers.

"Les habitants du centre fermé ont reçu vendredi soir un plat végétarien de fèves pour le souper. Quelques heures après le repas, une vingtaine d'entre eux se sentaient mal", précise Katrien Janseune, porte-parole de l'Office des Etrangers. "Le personnel a alors prévenu le médecin de garde, qui a constaté que cinq des personnes concernées étaient gravement malades et devaient se rendre à l'hôpital. Des ambulances ont donc été appelées". Au même moment, la situation est devenue instable à l'intérieur du centre. "Le personnel travaillait en équipe de nuit", explique la porte-parole. "Après réflexion, il a été décidé d'envoyer les cinq malades à l'hôpital sans accompagnement du personnel. Deux d'entre eux en ont profité pour s'enfuir de l'hôpital, sans même attendre leur traitement". L'Office des Etrangers enquête sur l'incident. "Le SPF Santé publique est prévenu, tout comme l'entreprise de catering qui fournit la nourriture", indique Katrien Janseune. "L'intoxication alimentaire est probablement due au fait que les fèves étaient insuffisamment cuites. Nous effectuons également une évaluation de la fuite des demandeurs d'asile déboutés pour définir ce que nous pouvons en apprendre". (Belga)

Nos partenaires