Deux condamnés à mort pendus jeudi au Japon

12/12/13 à 06:26 - Mise à jour à 06:26

Source: Le Vif

(Belga) Deux condamnés à mort ont été pendus jeudi matin au Japon, portant à huit le nombre de prisonniers exécutés depuis le retour des conservateurs au pouvoir en décembre 2012, a annoncé le ministère de la Justice.

La dernière exécution d'un condamné à mort remontait à septembre dernier. "La peine de mort est certes critiquée, mais la loi japonaise la reconnaît et je pense que la population soutient cette sentence", a justifié le ministre de la Justice, Sadakazu Tanigaki, lors d'une conférence de presse. Les deux condamnés choisis jeudi sont Ryoji Kagayama, 63 ans, coupable de l'assassinat de deux personnes en 2000 et 2008, et Akira Morinaga, 55 ans, qui a été sanctionné pour avoir tué deux de ses proches en 1986. Après l'exécution de ces deux prisonniers, il reste 129 condamnés à la peine capitale dans le couloir de la mort au Japon, selon le ministère de la Justice. Malgré un large soutien de la population à la peine de mort, le pays n'avait exécuté personne en 2011, une première pour une année pleine en près de 20 ans, du fait de la non signature des ordres nécessaires par les différents ministres de la Justice de centre gauche qui s'étaient succédés cette année-là. Mais en mars 2012, les exécutions avaient repris avec la pendaison de trois meurtriers récidivistes. Le Japon et les Etats-Unis sont les seules démocraties industrialisées à appliquer la peine capitale. Les associations internationales de défense des Droits de l'homme dénoncent la cruauté d'un système dans lequel les condamnés à mort peuvent attendre leur exécution pendant de nombreuses années, isolés dans leur cellule, et ne sont avertis de leur mise à mort que quelques heures avant. (Belga)

Nos partenaires