Deux chaînes TV afghanes menacées de procès pour avoir montré de la "nudité"

12/09/12 à 17:29 - Mise à jour à 17:29

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement afghan a réclamé des poursuites contre deux chaînes de télévisions locales accusées d'immoralité pour avoir diffusé des clips musicaux avec des femmes insuffisamment vêtues, a-t-on appris auprès de responsables gouvernementaux mercredi.

Les chaînes de télévision Saba ("Aube") et Setara ("Etoile") sont coupables d'avoir montré "beaucoup de nudité" avec ces clips étrangers, a expliqué un responsable du ministère de la Culture et de l'Information. La nudité telle qu'elle est perçue en Afghanistan ne répond pas aux critères occidentaux sur ce sujet. Tous les décolletés, même les plus minimes, sont ainsi floutés par les télévisions du pays. "Le comité a déterminé que (les clips étaient) contre toutes les normes. Ces chaînes ont été renvoyées devant le bureau de l'avocat général pour qu'une enquête soit menée", a indiqué à l'AFP un conseiller du ministre, Jalal Noorani. Le comité mentionné par M. Noorani est une entité menée par le gouvernement qui surveille les dizaines de télévisions privées, radios et autres médias ayant émergé en Afghanistan après la chute des fondamentalistes talibans, chassés par une coalition militaire dirigée par les Etats-Unis. Sous leur régime, entre 1996 et la fin 2001, les "étudiants en religion" avaient interdit télévision et photos, jugées contraires aux valeurs de l'islam. (QUJ)

Nos partenaires