Deux candidats pour exploiter le cinéma Caméo à Namur

28/08/12 à 19:31 - Mise à jour à 19:31

Source: Le Vif

(Belga) L'appel d'offres pour l'exploitation du cinéma Caméo de Namur s'est clôturé lundi. L'ASBL "Les 400 coups", d'une part, et la société coopérative "Le Grognon" associée à l'ASBL "Les Grignoux", d'autre part, se sont portés candidates pour reprendre l'exploitation du cinéma une fois rénové. Les travaux devraient se terminer en septembre 2014, pour le 28e Festival international du Film francophone.

"Les deux offres doivent maintenant être analysées afin de déterminer si elles sont recevables ou non. Un rapport sera ensuite envoyé au collège échevinal qui prendra la décision. Nous espérons désigner l'exploitant d'ici l'automne afin qu'il puisse monter son projet et s'associer aux travaux", a indiqué l'échevine du Tourisme, Anne De Gand. L'ASBL "Les 400 coups", ancien exploitant, a fait du Caméo un cinéma d'art et d'essai en 2007. "Notre ambition est de créer un cinéma citoyen qui touche tous les publics, offre une programmation qui ouvre l'esprit et collabore avec le tissu culturel et associatif", a expliqué Stéphanie Scailquin, présidente de l'ASBL. La société coopérative "Le Grognon", composée de six acteurs culturels namurois et exploitants de cinémas liégeois, souhaite promouvoir activement le cinéma d'art et d'essai et investir 700.000 euros dans l'équipement du cinéma. Le projet est parrainé, entre autres, par Cécile de France, Benoît Poelvoorde et Benoît Mariage. Les travaux du Caméo, fermé en mai dernier pour des raisons de sécurité, seront financés sur fonds propres par la Ville de Namur à hauteur de 6 millions d'euros. (COR 705)

Nos partenaires