Descentes anti-drogue dans les écoles

16/03/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre d'opérations anti-drogue menées dans les écoles a plus que doublé en cinq ans, mais leur opportunité est contestée, révèle samedi le journal Le Soir.

Les opérations anti-drogue se multiplient dans les écoles. Entre 2007 et 2012, les équipes spécialisées de la police fédérale sont intervenues à 558 reprises en Belgique. Leur nombre est passé de 64 en 2007 à 157 l'an dernier. Ces opérations se font à l'initiative des directions d'établissements et se concrétisent par une descente d'agents en nombre, avec chiens pisteurs et fouilles. L'efficacité de ces opérations est toutefois contestée. La Fédération des institutions pour toxicomanie (Fédito) y voir une "violence institutionnelle" aux effets désastreux à terme (perte de confiance, humiliation des élèves, ...). Le Délégué aux Droits de l'enfant estime ces actions "brutales, contre-productives, stigmatisantes pour les élèves". La ministre de l'Enseignement Marie-Dominique Simonet se montre elle prudente et indique que "l'école est un lieu éducatif et doit le rester" et ajoute que "le rôle de la police est important, mais il faut bien mesurer comment on fait usager de ses services". Les effets de ces descentes restent limités, avec de faibles quantités de stupéfiants saisies. Mais selon les partisans de ces descentes, elles permettent aussi de rappeler que la consommation de drogue est interdite et de "casser une dynamique négative". (CYA)

Nos partenaires