Des Tunisiens protestent à Bruxelles contre le dégel d'avoirs du clan Ben Ali

22/06/13 à 18:49 - Mise à jour à 18:48

Source: Le Vif

(Belga) Une trentaine de Tunisiens ont protesté samedi devant leur ambassade à Bruxelles contre le dégel des avoirs de membres du clan du président tunisien déchu Zine El Abidine Ben Ali.

La justice européenne a annulé le 28 mai dernier les sanctions qui avaient été prises contre plusieurs proches de l'ex-président tunisien, soupçonnés de détournement de fonds publics. Parmi les personnes concernées figurent les gendres de M. Ben Ali: Mohamed Sakhr El Materi et Slim Chiboub, et son neveu Mohamed Trabelsi. La justice européenne a constaté que la notion de "blanchiment d'argent" qui leur était reprochée ne figurait pas dans une décision initiale et que l'UE n'avait pas établi qu'un individu puisse être qualifié, conformément au droit pénal tunisien, de "responsable du détournement de fonds publics" pour la seule raison qu'il est l'objet d'une enquête judiciaire pour des faits de blanchiment d'argent. Les manifestants souhaitent que le peuple tunisien face pression sur les autorités tunisiennes pour qu'elles introduisent un pourvoi contre cette décision. Ils demandent aussi aux ministres de l'Union de confirmer le gel des avoirs. L'ex-président et sa seconde épouse vivent en Arabie Saoudite depuis le 14 janvier 2011 et leur départ de Tunisie qui consacra la révolution. Le couple a été condamné dès juin 2011 à 35 ans de prison pour des malversations. Ben Ali a par la suite écopé à deux reprises de la prison à vie pour la répression des manifestations lors de la révolution. (Belga)

Nos partenaires