Des tickets pour Tomorrowland déjà sur le marché noir

08/02/14 à 20:43 - Mise à jour à 20:43

Source: Le Vif

(Belga) Quelques heures seulement après le début de la vente des tickets pour le festival Tomorrowland samedi, des tickets sont déjà en circulation sur des sites de seconde main et sur les réseaux sociaux. Tomorrowland prend pourtant des mesures contre ces pratiques. Ceux qui essaient de revendre leurs tickets sur le marché noir, risquent de se trouver sur une liste noire, a indiqué le porte-parole de TML, Debby Wilmsen à l'agence Belga.

Des tickets pour Tomorrowland déjà sur le marché noir

Les 180.000 tickets "belges" pour Tomorrowland sont partis samedi en 1h30. Le 15 février, une deuxième vente est organisée pour le reste du monde. Mais à peine vendus, des tickets circulaient sur des sites de deuxième main ou sur les réseaux sociaux. "Les gens essaient parfois de vendre leur mail de confirmation avec le code à une dizaine de personnes différentes. Mais nous travaillons avec un système personnalisé. Les gens doivent transmettre leurs noms et données afin de recevoir un bracelet personnalisé. De cette manière on peut effectuer des contrôles au festival. Lorsque le bracelet ne correspond pas aux données d'identité, nous pouvons sortir quelqu'un du site", explique Debby Wilmsen. En outre, l'organisation de Tomorrowland écume les sites de seconde main et les réseaux sociaux. Celui qui revend des tickets sur le marché noir sera mis sur liste noire. "Nous pouvons bloquer ces tickets et les remettre à la vente par après", indique Debby Wilmsen. Les gens peuvent également signaler ce genre de pratique en envoyant un mail à fraude@tomorroland.be (Belga)

Nos partenaires