Des scientifiques espagnols recherchent activement les restes de Miguel de Cervantès

28/04/14 à 17:15 - Mise à jour à 17:15

Source: Le Vif

(Belga) Équipés d'un écran de contrôle portable, deux scientifiques ont fait glisser pour la première fois lundi un géo-radar au sol d'une petite église du centre de Madrid, pour tenter de découvrir où repose exactement la dépouille de Miguel de Cervantès, célèbre auteur de "Don Quichotte" mort en 1616.

Des scientifiques espagnols recherchent activement les restes de Miguel de Cervantès

Cervantès est mort dans la pauvreté le 22 avril 1616, avant d'être enterré, selon les écrits de l'époque, dans cette église jouxtant un couvent. Près de quatre siècles après sa mort, l'emplacement exact de ses restes demeure cependant inconnu. Des religieuses habitent toujours le couvent, classé à l'héritage culturel de Madrid depuis 1921, ce qui rendait difficile de lancer des fouilles sans localisation précise. "Pourquoi rechercher les restes de Miguel de Cervantès? Parce que c'est un personnage d'envergure mondiale, parce qu'au fond, toute l'humanité lui est redevable. Et parce nous avons l'opportunité et disposons de la technologie capable de retrouver ces restes, pour les sortir d'une tombe anonyme et les couvrir avec une plaque commémorative", a expliqué Fernando de Pardo, historien en charge des recherches. Les ondes électro-magnétiques permettent de détecter si le sol a été perturbé, comme cela aurait été le cas pour creuser une sépulture. Les scientifiques examineront 220 mètres carrés, couvrant le sol de l'église et de deux salles attenantes, lors de la première phase des recherches, qui devrait durer trois jours. Les résultats seront ensuite analysés pendant deux à trois semaines avant que leurs conclusions soient soumises à la mairie de Madrid. Au total, Fernando de Pardo estime que l'ensemble des recherches aura un coût d'environ 100.000 euros. (Belga)

Nos partenaires