Des sangliers sèment la panique dans le centre-ville de Chambéry

24/10/12 à 19:55 - Mise à jour à 19:55

Source: Le Vif

(Belga) Entre dix et vingt sangliers ont semé la panique mercredi dans le centre-ville de Chambéry, à tel point que la préfecture a dû mobiliser des lieutenants de louveterie pour les abattre dans l'après-midi, a-t-on appris auprès des pompiers et de la préfecture de Savoie.

Des sangliers sèment la panique dans le centre-ville de Chambéry

"Il a dû y avoir de la chasse dans les environs et ça a rabattu des sangliers vers la ville", a raconté à l'AFP Jean-Pierre Lestoille, directeur départemental du territoire de Savoie. La présence de sangliers en plein centre-ville de Chambéry a "semé la panique", ont par ailleurs indiqué les pompiers, précisant qu'il n'y avait pas eu de blessé. Une employée du conseil général a réussi à échapper à une attaque de l'un d'eux, qui a ensuite foncé sur un véhicule des agents de la ville, selon le quotidien régional Le Dauphiné Libéré. La préfecture a fait appel à cinq lieutenants de louveterie, habilités pour intervenir dans ce genre de situation, supervisés par des agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). L'objectif initial était de cantonner les sangliers avec des chiens puis de les faire sortir de la ville mais ils ont finalement été abattus pour des raisons de "sécurité publique", selon M. Lestoille. Ce genre de phénomène est de plus en plus courant. "Les populations de sangliers sont de plus en plus nombreuses et ils n'ont pas peur du monde urbain", a-t-il en effet expliqué. La viande des sangliers sera proposée, après examen sanitaire, à une association humanitaire appelée La Cantine savoyarde de Chambéry. (KENZO TRIBOUILLARD)

Nos partenaires