"Des pressions ont été exercées sur les grévistes pour qu'ils prennent congé"

03/10/12 à 15:36 - Mise à jour à 15:36

Source: Le Vif

(Belga) Le bilan de l'action de grève sur le réseau ferroviaire, entamée mardi soir pour une durée de 24h par les cheminots, pourrait être tronqué selon Michel Abdissi, secrétaire général du syndicat CGSP-Cheminots. "Il nous revient que de nombreux cheminots ont subi une pression de leur direction pour prendre un jour de congé et non pas bénéficier d'un jour de grève. Une telle attitude influence les chiffres officiels du nombre de grévistes ! "

"Des pressions ont été exercées sur les grévistes pour qu'ils prennent congé"

La FGTB parle de provocation de la part de la direction. "J'en ai eu la confirmation par diverses régionales syndicales. Alors qu'il est parfois difficile d'obtenir un congé de promotion sociale pour suivre une formation, certains cheminots ont été contraints de prendre congé ce mercredi. C'est honteux ! " a réagi M. Abdissi. La journée de grève s'est déroulée sans aucun incident jusqu'à présent. "Comme ce mercredi matin, je confirme le chiffre de 85% du total du personnel de la SNCB qui ne s'est pas présenté au travail. Peu à peu, les piquets de grève vont être levés dans les gares et sièges de travail. Les militants organiseront ensuite la reprise du travail dès 22h", a encore déclaré la FGTB. (NICOLAS LAMBERT)

Nos partenaires