Des portraits de déportés d'Auschwitz, notamment belges, rappellent l'enfer des camps

09/11/13 à 00:16 - Mise à jour à 00:16

Source: Le Vif

(Belga) Une exposition de photos s'est ouverte vendredi à Varsovie présentant des portraits d'anciens déportés photographiés au seuil de leur vie pour témoigner pour une dernière fois de l'enfer d'Auschwitz et d'autres camps de l'Allemagne nazie.

Pour la réaliser, le photographe et la journaliste polonais Maciek et Agnieszka Nabrdalik, ont parcouru 80.000 kilomètres à travers le monde notamment aux Etats-Unis, en République tchèque et en Belgique pour rencontrer les derniers survivants, les photographier et enregistrer leur témoignages. Intitulée "l'Irréversible", l'exposition, plongée dans une salle quasi-noire, présente des portraits de quarante-deux anciens déportés originaires de différents pays. Dix des déportés qui ont été photographiés lors de ce projet qui a duré quatre ans sont décédés avant même l'exposition. Un cadre noir vide a été placé en mémoire de ces personnes. L'idée du projet est née en 2009 lors d'une visite au camp d'Auschwitz. (Belga)

Nos partenaires