Des ONG manifestent pour une réglementation européenne de la spéculation alimentaire

26/09/12 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

Source: Le Vif

(Belga) Les associations Campact, Friends of the Earth Europe, SOS Faim et World Development Movement ont rassemblé une trentaine de personnes, mercredi matin, devant le Parlement européen, place du Luxembourg à Bruxelles, pour protester contre la spéculation sur les matières premières agricoles.

Les députés européens de la commission Affaires économiques et monétaires (ECON) doivent voter dans la journée un texte de révision de la directive Mifid (Marché d'instruments financiers et services d'investissements). Cette dernière réglemente la régulation des marchés financiers. 925 casseroles et poêles ont été disposées au sol pour former en lettres géantes le message "stop food speculation" et pour représenter les 925 millions de personnes qui souffrent de la faim dans le monde selon la FAO (Organisation pour l'agriculture et l'alimentation des Nations Unies). Une pétition de près de 100.000 signatures a été remise aux députés européens appelés à voter. Anne van Schaik, responsable à Friends of the Earth Europe, demande aux parlementaires que "la faim des peuples passe avant la faim du secteur financier". Pour Virginie Pissoort, responsable à SOS Faim, le texte semble aller dans leur sens, mais il pourrait aller plus loin. "Après des effondrements des marchés immobiliers ou des nouvelles technologies, les spéculateurs se sont ouverts dans les années 2000 au marché des matières premières agricoles. Mais leur jeu, qui amplifie la volatilité des prix, a de graves répercussions sur le nombre de personnes qui souffrent de la faim et sur les petits agriculteurs", explique-t-elle. (GEORGES GOBET)

Nos partenaires