Dès octobre, la sécurité du Palais sera dirigée par un responsable de la CGSU

21/08/13 à 07:20 - Mise à jour à 07:20

Source: Le Vif

(Belga) Le chef du Service de sécurité auprès du Palais royal (SSPR), Dirk Vancoillie, prendra sa retraite le 1er octobre prochain et sera remplacé par Luc De Witte, actuel directeur adjoint des opérations des Unités spéciales de la police fédérale (CGSU), rapporte mercredi Le Soir Magazine.

Dès octobre, la sécurité du Palais sera dirigée par un responsable de la CGSU

M. De Witte, né en 1965, a suivi une formation d'officier de gendarmerie à l'École royale militaire de 1985 à 1990, avant d'entrer à la légion mobile de la gendarmerie. Il commande un escadron de la cavalerie, section arrestation, avant de devenir commandant de peloton de l'Escorte royale à cheval. De 1994 à 1996, il exerce en tant que chef de section au service grande criminalité de la Brigade de surveillance et de recherche (BSR) de Bruxelles. C'est ensuite que Luc De Witte entre à l'ex-Escadron spécial d'intervention (ESI), rebaptisé entre-temps CGSU. Il en est depuis 2006 le directeur adjoint des opérations. En 17 ans de carrière à la CGSU, il a participé à nombre d'opérations, dont notamment la prise d'otages de l'Albertine (Mont des Arts, à Bruxelles) en 2005, lors de laquelle Farid Bamouhammad avait retenu pendant 33 heures son ex-belle-mère et son ex-belle-soeur. Au Palais, Luc De Witte prendra la tête de 249 personnes, dont 150 agents chargés de la protection 24 h/24 des résidences et domaines royaux, 65 policiers fédéraux chargés de la protection rapprochée des personnalités royales, les gardes du corps proprement dits, mais aussi neuf motards chargés de l'escorte de certains membres de la Famille royale lors de leurs déplacements officiels. (Belga)

Nos partenaires