Des millions de Birmans soutiennent Suu Kyi qui veut changer la Constitution

19/07/14 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Le Vif

(Belga) L'opposition birmane a recueilli des millions de signatures en soutien à l'amendement de la Constitution qui empêche sa chef Aung San Suu Kyi de devenir un jour présidente. Une démonstration de force avant les législatives cruciales de 2015.

Des millions de Birmans soutiennent Suu Kyi qui veut changer la Constitution

La lauréate du prix Nobel de la paix a sillonné le pays, appelant devant des milliers de personnes l'armée à accepter de réduire son rôle en politique. Alors que sa Ligue nationale pour la démocratie (LND) se pose en autorité morale dans une Birmanie qui émerge de décennies de dictature militaire, la pétition lancée en mai avait récolté quelque 3 millions de signatures début juillet. "Dans un pays démocratique, la volonté du peuple est importante", a souligné à l'AFP Nyan Win, porte-parole du parti. La campagne, qui se termine ce samedi, se concentre sur une clause qui assure de fait un droit de veto à l'armée pour changer la Constitution de 2008. Le texte controversé rédigé par l'ancienne junte stipule ainsi que tout amendement constitutionnel doit être adopté par plus de 75% du Parlement, alors qu'un quart des sièges sont réservés aux militaires d'active. Nyan Win espère que cette clause sera modifiée lors de cette session du Parlement qui se termine fin juillet, et que cela ouvrira la porte à d'autres changements. Mais difficile de prévoir l'impact réel de la campagne très médiatisée de la LND. Les délibérations de la commission créée pour réviser la Constitution ne seront pas influencées par la pétition, a assuré à l'AFP un de ses membres. Selon lui, ce groupe, dominé comme le Parlement par les militaires et le parti au pouvoir soutenu par l'armée, devrait publier ses premières recommandations dans les prochains jours, mais uniquement à partir des suggestions soumises avant la date limite de décembre dernier. (Belga)

Nos partenaires