Des milliers de musulmans incendient des temples bouddhistes au Bangladesh

30/09/12 à 10:08 - Mise à jour à 10:08

Source: Le Vif

(Belga) Des milliers de musulmans ont incendié des temples bouddhistes et des maisons dans le sud-est du Bangladesh dimanche après la publication sur Facebook d'une photo jugée offensante à leur égard, des violences rares contre la communauté bouddhiste du pays.

Une foule de 25.000 personnes a mis le feu à au moins cinq temples bouddhistes et des dizaines de maisons dans la ville de Ramu et ses villages environnants, à environ 350 kilomètres de la capitale Dacca, a déclaré à l'AFP le responsable du district, Joinul Bari. Les émeutiers affirment qu'un homme de confession bouddhiste vivant dans la région a publié sur Facebook une photo insultant le Coran, selon lui. "Ils sont devenus incontrôlables et ont attaqué des maisons bouddhistes, incendiant et vandalisant leurs temples de minuit à dimanche matin", a-t-il expliqué. "Au moins cent maisons ont été endommagées. Nous avons appelé l'armée et les garde-frontières pour mettre fin à la violence", a-t-il ajouté. Les autorités ont provisoirement interdit tout rassemblement public afin de prévenir de nouveaux incidents. Quelque 90% des 153 millions habitants du Bangladesh sont musulmans. Les bouddhistes représentent moins de 1% de la population et vivent pour l'essentiel dans les districts du sud-est, près de la frontière avec la Birmanie majoritairement bouddhiste. (CYA)

Nos partenaires