Des milliers de manifestants dans l'Est libyen contre les milices

21/09/12 à 22:19 - Mise à jour à 22:19

Source: Le Vif

(Belga) Des milliers de Libyens ont manifesté vendredi à Benghazi (est) contre les milices armées, dix jours après l'attaque du consulat américain, éclipsant un rassemblement de salafistes qui protestaient contre un film et des caricatures jugés offensantes pour l'islam.

"Non aux groupes armés", "oui à l'armée en Libye", pouvait-on lire sur les pancartes brandies par les manifestants qui s'étaient réunis devant l'hôtel Tibesti avant de marcher sur la place d'Al-Kich, agitant le drapeau national rouge, noir et vert. D'autres pancartes rendaient hommage à l'ambassadeur américain Chris Stevens tué, avec trois autres Américains, dans une attaque contre le consulat des Etats-Unis à Benghazi le 11 Septembre: "la Libye a perdu un ami", "nous voulons la justice pour Stevens". La manifestation avait pour objectif de dénoncer l'extrémisme et la violence et exiger le remplacement des milices par une armée et une police, qui n'ont pas encore été remises sur pied depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre 2011. Les organisateurs ont réclamé par ailleurs le retrait de tous les groupes armés des bâtiments et établissements publics. Dans la foulée de la manifestation, des habitants de l'avenue Jamal Abdennasser ont délogé pacifiquement une milice connue par le nom de la "Brigade des martyrs d'Abou Slim" qui occupait un bâtiment de la sécurité libyenne. Des éléments de l'armée et de la police régulière sont arrivés par la suite pour prendre possession des lieux, selon un journaliste de l'AFP. Une manifestation organisée en même temps sur la place d'Al-Kich par le groupe jihadiste Ansar Al-Charia a rassemblé quelques centaines de personnes. (GFR)

Nos partenaires