Des milliers de manifestants contre le chômage en Italie

01/05/14 à 14:08 - Mise à jour à 14:08

Source: Le Vif

(Belga) Des échauffourées ont éclaté entre la police et des centaines de manifestants à Turin, au cours d'une des manifestations du 1er mai contre le chômage et l'austérité, en Italie.

Les manifestants ont lancé des bombes fumigènes sur la police, qui les a alors chargés, dans la ville industrielle très touchée par deux ans de récession. Des milliers de personnes ont également participé à une manifestation pacifique à l'appel des principaux syndicats à Pordenone, où la fermeture d'une usine de machines à laver du suédois Electrolux menace 1.300 emplois. "Nous entendons toujours parler des coupes en Europe plutôt que d'investissement dans l'emploi" a déclaré lors de la manifestation Susanna Camussola, présidente de la Confédération générale italienne du travail, le premier syndicat du pays. A Rome, le président Giorgio Napolitano a réclamé une "réponse forte en termes de réformes et de politique publique" à une "urgence: l'emploi". Sur son compte @pontifex, le pape François a également posté son tweet du 1er mai à l'adresse des gouvernements : "Je demande à tous ceux qui exercent des responsabilités politiques, de ne pas oublier ces deux choses: la dignité humaine et le bien commun". Le taux de chômage en Italie s'est établi à 12,7% de la population active en mars, soit une légère baisse par rapport à février (13%), selon une estimation provisoire publiée mercredi par l'Institut national des statistiques (Istat). (Belga)

Nos partenaires