Des jihadistes ouzbeks ont épaulé les talibans dans l'attaque de l'aéroport de Karachi

11/06/14 à 16:49 - Mise à jour à 16:49

Source: Le Vif

(Belga) Des jihadistes ouzbeks ont épaulé les talibans dans l'assaut commando de plus de 12 heures qui a fait 37 morts dimanche et lundi derniers à l'aéroport de Karachi, le plus grand du Pakistan, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

Des jihadistes ouzbeks ont épaulé les talibans dans l'attaque de l'aéroport de Karachi

Cette information confirme la persistance des liens entre les rebelles talibans pakistanais, proches d'Al-Qaïda, et les réseaux jihadistes étrangers présents dans la région depuis des décennies. Déjà revendiqué par le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), le principal groupe rebelle du pays, l'assaut l'a également été par le Mouvement islamique d'Ouzbékistan (IMU), un autre allié d'Al-Qaïda. L'attaque de Karachi a été menée par un commando de 10 assaillants selon les autorités. L'IMU est l'un des plus gros pourvoyeurs de combattants jihadistes étrangers dans les zones tribales pakistanaises du nord-ouest, où il est présent depuis la fin 2001 et l'invasion occidentale dans l'Afghanistan voisin. Dans un communiqué publié sur plusieurs sites talibans, l'IMU annonce la mort en "martyrs" de 10 de ses combattants dans cette attaque qui a choqué le pays et éloigne un peu plus les négociations de paix proposées par le gouvernement aux talibans. "A minuit dimanche soir, 10 courageux martyrs de l'IMU bardés de vestes bourrées d'explosifs ont attaqué une partie spécifique de l'aéroport international de Karachi", affirme le texte. Celui-ci est accompagné de photos de 10 hommes portant des turbans noirs et tuniques vertes et munis de fusils d'assaut, dans un paysage montagneux et enneigé comme peuvent parfois l'être certaines zones tribales pakistanaises. "Cette opération suicide a été menée pour venger les derniers bombardements et attaques de nuit menés par l'armée pakistanaise infidèle", ajoute le texte. Le porte-parole du TTP, Shahidullah Shahid, a confirmé que l'attaque de l'aéroport avait été "une opération conjointe TTP/IMU", sans préciser combien d'assaillants étaient ouzbeks. (Belga)

Nos partenaires