Des jihadistes "ouvrent une route" entre l'Irak et la Syrie au milieu d'un mur de sable

11/06/14 à 21:44 - Mise à jour à 21:44

Source: Le Vif

(Belga) L'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) a diffusé mercredi sur le net des photos de jihadistes aplanissant au bulldozer un mur de sable entre la Syrie et l'Irak, symbolisant son objectif d'unifier ses forces dans les deux pays.

Sur ces images diffusées sur des sites islamistes et sur Twitter, on voit les jihadistes passer au bulldozer au milieu d'un mur de sable, créant ainsi une piste qu'empruntent ensuite des camions et des voitures, tandis qu'un insurgé brandit le drapeau noir de l'EIIL. La première photo de la série de clichés est datée du 10 juin et porte le titre "Briser la frontière Sykes-Picot", en allusion aux accords signés entre la Grande-Bretagne et la France prévoyant le partage du Moyen-Orient à la fin de la Première Guerre mondiale. Un autre cliché montre un insurgé muni d'une Kalachnikov se tenant devant des véhicules des forces gouvernementales irakiennes, laissant penser que les photos ont été prises après le début de l'offensive jihadiste, lundi soir, durant laquelle des véhicules de l'armée ont été saisis. Néanmoins, l'authenticité de ces photos n'a pu être vérifiée de manière indépendante. L'EIIL aspire à créer un Etat islamique à la frontière de l'Irak et de la Syrie. Aidé d'autres groupes jihadistes sunnites, il a pris en moins de 48 heures, presque sans combats, la province de Ninive, et des secteurs de deux autres provinces proches, Kirkouk et Salaheddine, dont la ville de Tikrit. (Belga)

Nos partenaires