Des jeunes prêts à camper pour protester contre l'extension du ring de Bruxelles

31/08/12 à 19:38 - Mise à jour à 19:38

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs dizaines de jeunes se sont rassemblés vendredi soir, Porte de Namur à Bruxelles, en vue de la deuxième édition de CampRing, une action de protestation contre l'extension du ring de Bruxelles. Les organisateurs, parmi lesquels se trouvent notamment des associations de défense de l'environnement, espèrent qu'un total de 150 personnes planteront leur tente dans un champ situé le long du ring, à Vilvorde.

Des jeunes prêts à camper pour protester contre l'extension du ring de Bruxelles

Vers 18h30, les participants sont partis, en vélo, du centre de Bruxelles pour rallier Vilvorde, où ils établiront leur campement d'une nuit. Pour cette deuxième édition, les organisateurs de CampRing veulent mettre l'accent sur les problèmes de santé que pourraient subir les riverains si le ring est élargi, en certains endroits jusqu'à 15 bandes de circulation. "En plus du million de Bruxellois, un autre million de personnes de la périphérie bruxelloise seront les victimes du surcroît de pollution de l'air que provoquera une extension. Avec l'approche des élections, il est temps que les bourgmestre des communes concernées fassent front contre les projets d'élargissement du gouvernement flamand", estime Jeroen Verhoeven, l'un des organisateurs de CampRing. Une conférence de presse et des ateliers sont prévus samedi. Des t-shirts, affichant le message "stop-ring", seront également distribués. La première édition de CampRing avait eu lieu en septembre 2010. (PVO)

Nos partenaires