Des flaques d'eau hautement radioactive à la centrale de Fukushima

20/08/13 à 11:50 - Mise à jour à 11:50

Source: Le Vif

(Belga) Des flaques d'eau extrêmement radioactive ont été découvertes près de réservoirs de stockage de liquide contaminé à la centrale nucléaire japonaise accidentée de Fukushima, ont annoncé la compagnie d'électricité Tokyo Electric Power (Tepco) et l'autorité de régulation nucléaire.

Des flaques d'eau hautement radioactive à la centrale de Fukushima

La radioactivité mesurée à environ 50 cm au-dessus de ces flaques était d'environ 100 millisieverts par heure, un niveau très élevé qui empêche les ouvriers de trop s'en approcher, a précisé la même source. Un employé de Tepco, groupe qui exploitait la centrale ravagée par le tsunami du 11 mars 2011, avait découvert lundi vers 09H50 (00H50 GMT) que de l'eau s'écoulait d'une valve et que des flaques s'étaient formées. Cette eau provient vraisemblablement d'un des nombreux réservoirs de stockage, et la fuite se poursuivrait toujours mardi matin selon Tepco qui a toutefois affirmé que l'eau contaminée ne s'était pas écoulée dans l'Océan Pacifique. L'Autorité de régulation nucléaire a situé ce dernier incident u niveau un de l'échelle internationale des événements nucléaires (Ines, de 0 à 7), ce qui correspond à une "anomalie". La gestion de l'eau radioactive (stockée dans des centaines d'énormes citernes mises en place spécialement en différents lieu du site) constitue l'un des problèmes les plus aigus rencontrés par Tepco. Ce liquide découle en grande partie du refroidissement indispensable des réacteurs. Tepco se débat depuis mars 2011 pour faire face aux conséquences de l'accident survenu à la centrale Fukushima Daiichi (220 km au nord-est de Tokyo), à la suite d'un très violent séisme et d'un violent tsunami. (Belga)

Nos partenaires